L’UPEC partenaire du projet européen de recherche REMEDIA

Published on Thursday, 06 February 2020 13:41

 

L'objectif du projet REMEDIA est de mieux comprendre la contribution de l'exposome à 2 maladies respiratoires incurables : la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et la mucoviscidose.

 

 

Treize partenaires européens contribuent à ce projet financé à hauteur de 11 millions d'euros par le programme H2020. En partant de l'étude de cohortes de patients tout au long de leur vie, REMEDIA (Impact of exposome on the course of lung diseases) développera une boîte à outils qui permettra de fournir de nouvelles lignes directrices pour mieux prédire le risque de maladie et devrait conduire à l'identification de facteurs de risque modifiables sur lesquels une action préventive pourrait être mise en œuvre.

 

 

ACTU REMEDIA

 

 

Treize partenaires contribuent au projet (9 pays européens) :

 

• INSERM, France (Coordinateur du projet)

• Cambridge Epigenetix, United Kingdom

• Catholic University of Leuven, Belgium

• Centre Hospitalier Intercommunal Créteil, France • Danish Cancer Society, Denmark

• Data Mining International, Switzerland

• Fraunhofer Institute, Germany

• Foundation for Research and Technology Hellas, Greece

• Inserm Transfert, France

• Laurent Niddam, Hungary

• Lipotype, Germany

• LISA/UPD/UPEC, France

• The Artic University of Norway, Norway

 

 

La naissance du projet fait suite à la collaboration étroite développée entre l’équipe du laboratoire IMRB de Sophie Lanone et le laboratoire LISA dirigé par Patrice Coll depuis quelques années, avec notamment le développement de la plateforme PolluRisk (couplage de la chambre CESAM du LISA avec des systèmes d’expositions pour souris et, bientôt, des cellules in vitro). Le projet REMEDIA va permettre de continuer la structuration de cette collaboration qui a déjà reçu des financements notamment de la Région Ile-de-France, de l’UPEC, de l’IMRB, du CNRS, de la Fondation du Crédit agricole, de la Fondation du souffle et de la Fondation pour la recherche médicale.

Le projet s’inscrit pleinement dans l’axe stratégique Santé-Société-Environnement porté par l’UPEC et le thème transversal Maladies et agressions environnementales développé à l’IMRB.

 

 

Human exposome

 

REMEDIA fait partie des 9 projets de recherche recevant plus de 100 millions d'euros d'Horizon 2020, le programme-cadre de l'UE pour la recherche et l'innovation.

 

Les 9 projets constituent le Réseau européen sur l'exposome humain : le plus grand réseau de projets au monde qui étudie l'impact de l'exposition environnementale sur la santé humaine. Ces projets portent sur des questions telles que les expositions à la qualité de l'air, au bruit, aux produits chimiques, à l'urbanisation, etc. et aux impacts sur la santé. Les résultats des projets contribueront à faire avancer l'ambition du Green Deal européen de protéger la santé et le bien-être des citoyens contre la pollution et la détérioration de l'environnement en fournissant de nouvelles preuves pour de meilleures politiques de prévention.